Valorisation entreprise - Combien vendre son entreprise ?
21
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-21,bridge-core-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-20.7,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

VALORISATION D’ENTREPRISE

Découvrez dès maintenant notre expertise de valorisation d’entreprise.

 

Cette discipline permet en premier lieu de définir la valeur d’une entreprise. C’est donc une notion essentielle pour un dirigeant. Mais qui n’en est pas moins complexe à définir. En effet, toute évaluation d’entreprise réalisée comporte une part de subjectivité.

Dès lors, l’intervention d’un expert en valorisation d’entreprise permet de justifier et crédibiliser la valeur.

Il est vrai que la valorisation d’entreprise intervient lors de la vente d’une société. Mais on peut aussi la retrouver dans différents cas de figure. Définir la valeur d’une entreprise sera également utile, voire nécessaire, dans certains cadres fiscaux ou patrimoniaux.

L’équipe de Vendresonentreprise.fr est composée essentiellement de spécialistes de la finance d’entreprise. Pour cette raison, nous sommes reconnus pour la grande qualité de nos évaluations d’entreprise. 

DEFINIR LA VALEUR D’UNE ENTREPRISE

VALORISATION D'ENTREPRISE

Parce que notre équipe est composée d’experts financiers, nous réalisons une évaluation financière rigoureuse pour votre société. Sur base d’un audit financier et comptable approfondi, mais aussi d’analyse extra-financière (stratégie, potentiel de développement, secteur, etc), nous apportons des justifications objectives à la valeur d’une entreprise.

VALEUR D'UNE ENTREPRISE

Définir la valeur d’une entreprise peut relever également d’éléments subjectifs. Après tout, pour tout entrepreneur, on retrouvera un côté affectif pouvant influer plus ou moins fortement sur la valeur que ce dernier imagine pour sa société.

C’est pourquoi une analyse approfondie sur des données factuelles est nécessaire pour effectuer une évaluation d’entreprise.

De plus, il ne faut pas oublier que la valeur d’une entreprise ne représente pas forcément le prix final de vente. Notons que différents facteurs peuvent se manifester durant les négociations et avoir un impact sur le prix.

ÉVALUATION D'ENTREPRISE

Dans le cadre de votre dossier de valorisation de société, nous appliquons un grand nombre de méthodes d’évaluation. Tout d’abord les méthodes classiques : multiples sectoriels, valorisation patrimoniale, sur les flux, etc. Mais aussi des méthodes spécifiques en fonction de votre secteur d’activité.

VALORISER SON ENTREPRISE

Valoriser son entreprise peut s’avérer nécessaire dans plusieurs cas de figure. De toute évidence, ce sera le cas pour une vente de société. Mais pas seulement ! En effet, une évaluation d’entreprise peut être nécessaire dans des cadres patrimoniaux, fiscaux ou légaux par exemple.

Notre expertise en évaluation d’entreprise nous permettra alors de vous accompagner pour définir la valeur de votre société quelque soit le cadre nécessaire.

Méthodes de valorisation d’entreprise

La valorisation d’entreprise est donc une discipline complexe. On recense en effet un grand nombre de méthodes possibles et une certaine subjectivité. Comme nous avons pu l’expliquer précédemment, nos experts financiers ont développé une expertise en évaluation d’entreprise. Nous appliquons aussi bien les méthodes généralistes que des méthodes spécifiques à votre secteur d’activité.

Prenez dès maintenant connaissance des principales méthodes de valorisation d’entreprise.

Valorisation d’entreprise :

La méthode patrimoniale

On l’appelle également méthode de l’actif net corrigé. Elle est alors basée sur le bilan comptable de la société : Actif et Passif. On apporte ensuite des corrections aux différents postes pour se rapprocher de leur réelle valeur économique (plus ou moins values latentes). Paraissant finalement assez simple à réaliser, cette méthode comporte néanmoins plusieurs faiblesses.

Tout d’abord, plusieurs actifs peuvent être compliqués à réévaluer. De plus, la valeur réelle d’une entreprise ne saurait se contenter des biens intangibles inscrits au bilan comptable. En effet, il existe une survaleur immatérielle (aussi nommée goodwill) qu’il conviendra de rajouter à la valeur de l’actif net corrigé. Cette survaleur comprend le capital humain, les compétences, la culture d’entreprise, l’image de marque, le savoir-faire, ou encore la qualité de la clientèle, etc.

Les méthodes création de valeur

Deuxièmement, nous pourrons citer les méthodes d’évaluation d’entreprise par création de valeur. Il s’agira alors ici de se concentrer sur la performance économique et financière de la société. La vision est relativement simple, une société vaut essentiellement ce qu’elle me rapporte. Puis, pour définir la valeur d’entreprise, on se concentrera sur des indicateurs spécifiques auxquels on appliquera un multiple. On retient le plus souvent l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation ou bien le résultat net.

En général, le multiple à appliquer est défini par comparaison avec des transactions de sociétés similaires. Toutefois, ce multiple devra être ajusté pour prendre en compte les spécificités de la société évaluée. De la même manière, l’indicateur retenu sera ajusté de certaines charges propres à certains choix de gestion du dirigeant (véhicule haut de gamme, etc.).

Valorisation d’entreprise

Des méthodes diverses et variées…

La méthode Discounted Cash Flow

Également appelée méthode des flux de trésorerie disponible actualisés, on estime ici que la valeur d’entreprise est définie par les performances futures de cette dernière. Contrairement à l’approche multiple pour laquelle on considère que la société vaut ce qu’elle a pu rapporter historiquement.

Pour commencer, il faudra définir les flux de trésorerie disponible sur un horizon de temps donné. En général, on retiendra 5 ans. Ensuite, on actualisera les flux au Coût Moyen Pondéré du Capital (CMPC).

En théorie, il correspond à la rentabilité attendue des actionnaires d’une société. Toutefois, la formule de calcul du CMPC implique de définir le bêta de la société étudiée, ce qui n’est pas adapté aux sociétés non cotées. En effet, le bêta mesure la sensibilité d’une action aux variations du marché.

De plus, cette méthode se base exclusivement sur les projections de résultats de la société. Néanmoins, pour un intervenant extérieur, il est toujours sensible de juger de l’objectivité de prévisions établies par la société.

Evaluation par le chiffre d’affaires

Cette méthode consiste en fait à définir la valeur d’une entreprise par l’application d’un pourcentage sur le CA de la société. Le pourcentage à appliquer est compris dans une fourchette de valeurs dépendant notamment du secteur d’activité. Bien que cette méthode semble simple, elle laisse de côté trop d’éléments. En effet, s’arrêter au CA d’une société est très réducteur de la réalité économique de cette dernière. Puisque la valorisation d’entreprise ne prendra pas compte du niveau de marge, de la création de valeur, etc.

Cette méthode est avant tout adaptée pour l’évaluation d’entreprise des TPE.

Contact valorisation d’entreprise

Expert valorisation entreprise

 

Découvrez également notre plateforme spécialisée en valorisation d’entreprise :

Valorisationentreprise.fr

valorisation entreprise, evaluation entreprise, valeur d'une entreprise